skyline-936589_960_720

Ville intelligente : la technologie au service de la décongestion urbaine

Quand on parle ville intelligente, on pense tout de suite aux bâtiments connectés et à l’internet des objets. Mais on oublie souvent que ce concept de « ville intelligente » se décline aussi à un des aspects majeurs de la ville : le trafic routier.

 

La ville intelligente : qu’est-ce-que c’est ?

Le concept de « ville intelligente » est apparu il y a quelques années.

C’est une dénomination très générique qui regroupe toutes les initiatives qui utilisent les nouvelles technologies de communication pour améliorer la vie dans la ville. Ces initiatives sont lancées par des collectivités (les villes elles-mêmes, les départements, etc), des entreprises ou des citoyens.

traffic-332857_960_720

 

Ville intelligente : le big data pour réduire la circulation

La circulation est un des enjeux majeurs des grandes agglomérations. Elle est en effet très coûteuse en terme de temps et de qualité de vie (stress, pollution).

Pour la fluidifier, certaines villes mises sur des algorithmes de régulation du trafic.

L’idée est simple. La situation du trafic évolue en permanence (un accident, un camion qui s’arrête pour décharger…), alors que la signalisation est par nature constante. L’objectif est d’adapter la signalisation à la situation du trafic. On joue le plus souvent sur les feux tricolores, mais on peut également influer sur la vitesse maximale autorisée. Cette adaptation peut se faire sur des durées échelles de temps assez longues (une mise à jour tous les 6 mois par exemple), ou en temps réel.

Dans les deux cas, les algorithmes font appel à la notion de big data : l’analyse de millions de données collectées jours et nuits, grâce aux caméras de surveillance, aux GPS, à des mesures statistiques…

Par exemple, la ville de Bologne, en Italie, a mis au point un système de régulation en temps réel, qui module la durée des feux « verts » en fonction de la position des bus sur leur parcours. L’objectif : diminuer le temps de trajet des bus pour rendre ce moyen de transport plus efficace que la voiture. Et les résultats sont sans appel : le temps de trafic des autobus baisse de 20% sur les portions de voirie testées.

 

Fluidifier les échanges pour diminuer la congestion urbaine

Mais il n’y a pas que le big data dans la vie. SnapCar est aussi acteur de la ville intelligente. Pouvoir commander un chauffeur de façon efficace permet de se déplacer facilement dans la ville sans posséder une voiture, ce qui diminue la circulation.

Yespark a la même démarche.Cette application permet de louer une place de parking pour une longue durée. Chaque jour, plusieurs milliers de voitures se garent dans les parkings souterrains Yespark. Garées sur la voirie bout à bout, elles feraient une file de 10 km de long ! Cet espace économisé sert aux automobilistes qui se garent pour quelques heures. Yespark contribue donc à la diminution de la congestion urbaine.

auto-1022457_960_720

 

Trouver un parking abordable dans Paris : un casse-tête qui prend fin grâce à la technologie.

Si vous aussi vous êtes parisien et que vous conduisez dans la capitale, alors vous devez  connaître cette situation : passer des heures à chercher une place de stationnement le cœur serré, en vain…

Parmi les plus optimistes d’entre vous, il y a ceux qui se sont renseignés sur le prix de la location d’une place dans les parkings publics ou privés. Ces derniers ont vite déchanté quand ils se sont rendus compte que les loyers peuvent varier en fonction des arrondissements de 90€ par mois en moyenne dans le 19e à… 232€ par mois dans le 1er !

Même si les prix ont baissé de 5% depuis 2009, nous nous accorderons à dire que ces prix ne sont pas à la portée de tout le monde, spécialement quand on est étudiant ou jeune actif.

Ce n’est donc pas étonnant qu’à Paris intra-muros, ce sont plus de 70 000 places de parking qui restent vacantes, attendant une voiture pour venir combler leur solitude.

Yespark semble donc être la solution idéale pour trouver un parking facilement et à moindre coût. Après s’être inscrit sur l’application, il n’y a plus qu’a jeter son dévolu sur une place et vous pourrez ensuite y accéder grâce à votre smartphone, qui fera office de clé permettant d’ouvrir les portes des garages.

Oui, vous avez bien compris, la clé du parking est contenue dans votre smartphone : plus besoin de récupérer ou de rendre les clés au propriétaire du parking, pas de risques de pertes ou de vols, et les places sont donc disponibles immédiatement après la location et activables / désactivables à distance par l’équipe de Yespark.

Un véritable gain de temps donc, pour les propriétaires de places de parking, et qui évitera surement à ceux qui cherchent à se garer en Île-de-France de s’arracher les cheveux pour trouver la place de leurs rêves !

Next ArticleSnapCar s’installe à Lyon !