taxis et VTC qui s'embrassent

Un chauffeur SnapCar embrassé par un taxi

C’est ce lundi à 10 heures, juste devant le terminal sud de l’aéroport d’Orly, que les voyageurs ont pu assister à une scène qui fera date. A deux pas de la sortie taxis, une somptueuse accolade a spontanément eu lieu entre un chauffeur de taxi et le conducteur d’un VTC SnapCar.

De nombreux témoins ont pu assister à cette soudaine démonstration d’affection; la plupart étaient des chauffeurs de taxis et des touristes, qui se trouvaient près de l’entrée de l’aéroport. Ces derniers racontent la joie qui s’est rapidement propagée à travers la foule ; l’artisan-taxi en est resté ébahi sur le bitume : « je ne pensais pas faire quelque chose d’extraordinaire. Nous sommes tous les deux dans le transport de personnes, nous vivons les mêmes galères. Simple solidarité professionnelle ». Il ajoute « J’ai craqué, je ne pouvais plus rester dans l’ombre plus longtemps. Au fond de nous nous sommes comme tout le monde, il nous arrive d’utiliser les VTC. Comment résister à leurs forfaits à prix fixes? Je dois même avouer que mon péché mignon reste les petits bonbons qu’ils offrent à bord. »

D’après la foule grandissante, le conducteur du VTC aurait agi avec professionnalisme et une grande élégance. Une chose est sûre, il délivrait un service d’une qualité sans précédant. « J’ai entendu crier et un boum. Le Taxi est sorti de sa voiture et a commencé à embrasser la carrosserie du VTC », explique un témoin. « Il a même sorti le chauffeur de son véhicule pour le serrer dans ses bras ». Cette embrassade n’a pas incommodé les badauds qui ont saisi leur smartphone pour immortaliser la scène. Sur l’une des photos on découvre l’image impressionnante d’un homme au visage radieux, complètement sonné sur son siège. Sur une autre, le chauffeur de taxi, les mains encore tremblantes d’émotion, peine à reprendre le chemin de son véhicule.

Le début d’une nouvelle ère? D’après les spécialistes, ces situations à Paris ne sont pas inhabituelles ; les taxis préfèrent simplement ne pas s’afficher aux yeux des médias car ils sont très pudiques. Ils reconnaissent en privé que les VTC représentent pour eux une véritable aide pour assurer un service de transport de qualité et fluide à destination des citadins. « Un check à SnapCar » s’exclame même rigolard le représentant CGT Taxis en “ off ” ; « je sais qu’on vous crève un ou deux pneus de temps en temps, mais faut bien amuser la galerie ! »

Next ArticleVTC et taxis, état des lieux